Un jumelage avec Labuerda San Vicente (Espagne)

vendredi 23 octobre 2009
par Raymond Pouy
popularité : 42%

Le projet de jumelage est apparu nécessaire puisque chaque année nous nous réunissions pour fêter Saint Missolin le Martyr (San Visorio en Espagne) deuxième quinzaine de mai à San Vicente et fin août à Cadeilhan-Trachère.

Bannière du jumelage (infographie : raymond Pouy) - JPEG - 357.8 ko

D’un commun accord, les deux municipalités ont travaillé pour que cet évènement soit particulièrement réussi. Les habitants des deux villages ont accueilli la décision avec beaucoup d’enthousiasme. Et, en date du 14 mai 2005, Monsieur le Maire de Labuerda San Vicente, Enrique Campo Sanz présentait le projet de jumelage, et ensuite, le 25 août de cette même année 2005, Monsieur le Maire de Cadeilhan-Trachère Jean Brun allait signer le protocole de jumelage (Protocolo de acuerdo de hermanamiento) avec son homologue alcalde (maire), D. Enrique Campo Sanz.

Acte 1 à la Mairie de Labuerda, le 14 mai 2005 en présence des habitants des 2 villages (de gauche à droite : Raymond Pouy adjoint, Jean Brun maire de Cadeilhan-Trachère ; Enrique Campo Sanz maire de Labuerda San Vicente et Emilio Lanau conseiller municipal) - JPEG - 122.2 ko

Ce 25 août, Raymond Pouy déclarait l’ouverture de la cérémonie de jumelage à Cadeilhan-Trachère afin de parapher le magnifique parchemin.

Introduction

Bonjour Mesdames, mesdemoiselles et messieurs, Aujourd’hui c’est l’acte 2 du projet de jumelage qui doit être exécuté.

Buenos días Señoras, señoritas y señores, Hoy es el acto 2 del proyecto de emparejamiento que debe ser ejecutado.

Messieurs les maires, Enrique Campo-Sanz maire de Labuerda, San-Vicente et Banaston et Jean Brun, maire de Cadeilhan-Trachère vont parapher devant vous le manuscrit de protocole de jumelage et dédicacer quelques copies de ce même manuscrit qui seront distribuées à la fin de cette cérémonie.

Señores alcaldes, Enrique Campo-Sanz alcalde de Labuerda, San-Vicente y Banaston y Juan Brun, alcalde de Cadeilhan-Trachère van a rubricar delante de usted el manuscrito de protocolo de emparejamiento y a dedicar algunas copias del mismo manuscrito que sean distribuidas al fin de esta ceremonia.

Nous nous sentons orphelins puisque Emilio est physiquement absent. Il n’a pas pu se libérer pour voir se concrétiser le travail commun que nous avions engagé, il y a aujourd’hui un an jour pour jour.

Nos sentimos huerfanos puesto que Emilio es fisicamente ausente. No pudo liberarse para ver concretarse el trabajo común que habiamos comprometido hace hoy un año día para día.

Nous savons qu’il est avec nous par la pensée et qu’il se doit avant tout d’honorer de sa présence la cérémonie de mariage de son frère. Nos sincères félicitations et nos vœux de bonheur aux mariés.

Sabémos que está con nosotros por el pensamiento y que se siente en el deber sobre todo honrar de su presentia la ceremonia de su hermano. Nuestra sincera enhorabuena y nuestros deseos de felecidad a los casados.

Quant à Emilio, mon correspondant souvent électronique, je lui adresse toute ma sympathie et gratitude pour sa compétence et disponibilité dans nos séances de travail, jamais improvisées, et sa complicité généreuse à la démarche du projet de jumelage.

En cuanto a Emilio, mi corresponsal a menudo electrónico, le envio toda mi simpatiá y gratitud para su competencia y disponibilidad en nuestras sesiones de trabajo nunca improvisadas y su complicidad generosa al planteamiento del proyecto de hermanamiento.

Après l’intervention des 2 maires, nous irons ensemble en l’Église Saint Blaise pour écouter et participer à la célébration de la messe dédiée à notre martyr Saint Missolin.

Después de la intervención de los 2 alcaldes, iremos juntos en la Iglesia San Blas para escuchar y participar en la celebración de la misa dedicada a nuestro mártir San Visorio.

Nous nous retrouverons ensuite ici même pour la suite du programme. Munis de votre ticket repas, vous serez dirigés vers la restauration par le personnel de service et les habitants du village qui vous réservent un accueil chaleureux.

Hasta nos encontraremos luego aquí para la continuación del programa. Proveyendo de sus billete comida, ustedes serán dirigidos hacia la restauración por el personal de servicio y los habitantes del pueblo que les reservan una acogida calurosa.

Je vous remercie de m’avoir écouté et je me tiendrai à votre disposition pour tout renseignements complémentaires. Permettez moi de passer la parole à Jean Brun, maire de Cadeilhan-Trachère.

Le agradezco por haberme escuchado y me tendré a su disposición totalmente por informaciones complementarias. Permita yo cederle la palabra(voz) a Jean Brun, alcalde de Cadeilhan-Trachère.

… Discours des 2 maires …

Conclusion

Et je terminerai avec ceci, … merci à Mme la Conseillère Générale et à vous Messieurs les maires …que la fête soit bonne …

Terminaré por esto, gracias à la señora consejera general y señores los alcaldes … que la fiesta sea bonita !

Des plaquettes vous seront distribuées au titre de souvenir et … vous êtes attendus par les curés Enrique et Francis à l’Eglise pour la célébration de la messe dédiée à Saint Missolin.

Se le distribuirán algunas placas de conformidad con acordar y son esperados por los curas Enrique y Francis à la iglesia para la celebratión de la misa a San Visorio.

Pour votre information, les personnes venues avec le grand autocar, la navette sera mise à votre disposition dès 17h00

Para información, las personas venidas con el gran autobús, la lanzadera se pondrá a su disposición hacia las diez y siete.

Merci / Gracias !

Ecusson souvenir du jumelage (infographie : Raymond Pouy) - JPEG - 364.6 ko

Emilio mon homologue avec qui pendant un peu plus d’une année avons échangé et travaillé sur ce projet de jumelage, se trouvait absent ce jour là, et a fait lire son courrier à Mr Le Maire de Labuerda (voici son témoignage suite à la surprise réalisée par notre municipalité à l’occasion du 1er acte de jumelage et nos félicitations proclamées à l’occasion de son mariage à Maria-Jesus)...

SAN VISORIO 2005 CADEILHAN-TRACHÈRE – 27 de Agosto de 2005

INTRODUCCIÓN DE EMILIO LANAU

Buenos días, autoridades, vecinos de Cadeilhan-Trachère, Labuerda, San Vicente y Banastón :

Bonjour les autorités, et habitants de Cadeilhan-Trachère, Labuerda, San Vicente et Banastón :

Hoy es un día muy importante para nuestras localidades, para nuestros ayuntamientos, y sobre todo, para nuestros vecinos. Hace un año que tomamos la decisión de formalizar nuestros encuentros, y darles la cobertura de un hermanamiento. Algunas reuniones, y sobre todo, mucho trabajo por Internet, nos han abierto las puertas de los actos que, tanto el mes de mayo en España, como hoy en Francia, están teniendo lugar.

Aujourd’hui c’est un jour très important pour nos localités, pour nos mairies, et surtout, pour nos habitants. Il y a un an nous avons pris la décision de formaliser le projet de jumelage par nos rencontres. Quelques réunions, et surtout, beaucoup de travail par Internet, nous ont ouvert les portes des actes qui ont eu lieu, tant au mois de mai en Espagne, comme aujourd’hui en France.

Las circunstancias familiares, muy felices en todo caso, han hecho que hoy no pueda compartir con todos vosotros la fiesta que, con toda seguridad, va a ser todo un éxito. En cualquier caso, pensaré en vosotros, aprovechando esta ocasión para agradecer públicamente el detalle y la consideración que el Ayuntamiento de Cadeilhan-Trachère tuvo para conmigo y con mi mujer, por mi reciente matrimonio, haciéndonos un bonito regalo en el acto de Labuerda, en el mes de mayo.

Les circonstances familiales, très heureuses en tout cas, ont fait qu’aujourd’hui nous ne pourrons pas partager avec vous tous, la fête qui, bien sur, va avoir un grand succès. Dans tous les cas, nous penserons à vous. Je veux profiter de cette occasion qui m’est offerte pour remercier publiquement et exprimer toute la considération que j’ai pour la mairie de Cadeilhan-Trachère qui a eu avec ma femme et moi-même, à l’occasion de mon mariage, une touchante attention (un beau cadeau) dans le premier acte de jumelage de Labuerda, au mois de mai.

Enrique Campo, Alcalde de Labuerda, y Jean Brun, alcalde de Cadeilhan-Trachère, así como los concejales, conocen bien todo el trabajo que se ha hecho desde los dos ayuntamientos para que este hermanamiento sea una realidad.

Enrique Campo, Monsieur le Maire de Labuerda, et Jean Brun, Monsieur le Maire de Cadeilhan-Trachère, ainsi que les conseillers municipaux, connaissent bien tout le travail que nous avons fait dans nos deux mairies pour que ce jumelage soit une réalité.

Sin olvidar a nadie, quiero también hacer un reconocimiento especial a Raymond Pouy, y quiero deciros que tenéis una gran suerte de contar con esta persona en vuestro Ayuntamiento. La relación que hemos tejido durante este año, trasciende de lo puramente profesional, para pasar a ser una amistad personal. A él debemos una gran parte del trabajo constante que se ha venido realizando durante este último año, y cuyos frutos están a la vista.

Je ne veux oublier personne, mais je dois m’adresser à Raymond Pouy, et je peux vous dire que vous avez une grande chance de pouvoir compter avec lui dans votre mairie. Les relations pendant cette année de création, ont été certes très professionnelles, mais rapidement il s’est instauré une amitié personnelle. On lui doit une grande partie du travail, constant, que l’on a fait pendant tout ce temps, dont on voit ses fruits.

Para acabar, quiero decir que pueden tener la seguridad de que ambos Ayuntamientos estamos por la labor de hacer que este hermanamiento que ahora nace formalmente, tenga su traducción en el futuro en una serie de encuentros de diversa índole en los que vamos a ir trabajando desde mañana mismo.

Parchemin du protocole de jumelage entre les communes de La buerda San Vicente (Espagne) et Cadeilhan-Trachère (France) - JPEG - 127.3 ko Pour finir, je peux vous dire que vous pouvez avoir la certitude que les deux mairies désiraient ce jumelage. Sa naissance, doit se traduire dans le futur par des rencontres de toutes sortes, auxquelles nous travaillerons dès demain.

Desde España, deseo a todos los asistentes una feliz jornada.

De l’Espagne, nous adressons à tous les invités une très heureuse journée.

Muchas gracias. Emilio Merci beaucoup. Emilio

Le discours de Jean Brun, maire de Cadeilhan-Trachère

Monsieur le Préfet, Monsieur le Président du Conseil Régional, Monsieur le Président du Conseil Général, Monsieur le Député, Madame la Sénatrice, Madame la Conseillère Générale, Mesdames, Messieurs les Maires, Messieurs les Curés, Habitants de Banastón, San Vicente et Labuerda, Mesdames, Messieurs, Chers Amis,

Señor Prefecto, Señor Presidente del Consejo Regional, Señor Presidente del Consejo General, Señor Diputado, Señora Senadora, Señora Consejera General, Señoras, Señores Alcaldes, Señores Párrocos, Habitantes de Banastón, San Vicente y Labuerda, Señoras, Señores, Queridos amigos,

Permettez-moi tout d’abord de souhaiter à nos invités la bienvenue à Cadeilhan-Trachère et à vous tous de passer une excellente journée qui, je crois, comptera dans la chronique de notre village.

Permítanme, en primer lugar, dar la bienvenida a todos nuestros invitados a Cadeilhan-Trachère, y asimismo a todos ustedes, desear el que podamos pasar una excelente jornada que, como así creo, pasará a la historia de nuestra localidad.

Il est des moments à la fois précieux et heureux où l’on mesure que l’histoire est féconde d’amitiés entre les peuples. L’un de ces moments, nous l’avons vécu le 14 mai dernier à Labuerda. Nous y avons signé le premier acte du protocole de jumelage entre votre village, Monsieur le Maire, et le nôtre. Nous vivons aujourd’hui encore l’un de ces moments puisque nous signerons tout à l’heure le second acte du protocole.

Hay momentos bonitos y felices en que nos damos cuenta de que la historia es fecunda en amistades entre los pueblos. Nosotros vivimos uno de esos momentos el pasado 14 de mayo en Labuerda. Allí firmamos el primer acto del protocolo de hermanamiento entre nuestra localidad, señor alcalde, y la nuestra. Hoy volvemos a vivir otro de esos momentos, puesto que a continuación firmaremos el segundo acto de dicho protocolo.

Si deux municipalités s’engagent dans un tel processus, c’est qu’elles trouvent en elles des particularités communes au point de se considérer jumelles. La matrice de ce jumelage est l’histoire d’un homme, Missolin, qui naquit à Cadeilhan-Trachère à la fin du Xè siècle. Voué à une existence pastorale, Missolin va pourtant devenir chef de guerre au moment des invasions sarrasines. Il contribuera ainsi à repousser les Maures au-delà des frontières qu’ils avaient violées. Il mourut sous les flèches sarrasines. Depuis lors, les habitants de Labuerda ont gardé pieusement ses reliques. Un reliquaire a été offert à notre village et conservé dans l’église.

Si dos ayuntamientos se implican en un proceso como éste, es porque encuentran entre sí particularidades comunes hasta el punto de considerarse gemelos. La raíz de este hermanamiento es la historia de un hombre, Visorio, que nació en Cadeilhan-Trachère al final del Siglo X. Volcado en una existencia pastoral, Visorio acabó siendo jefe de guerra en el momento de las invasiones de los sarracenos. De esa forma contribuyó a rechazar a los moros en las fronteras que habían violado. Él acabó muriendo bajo las flechas de los sarracenos. Tras ello, los habitantes de Labuerda guardaron piadosamente sus reliquias. Un relicario se ofreció a nuestro pueblo, y así se conserva en la iglesia.

La dévotion de notre Saint commun a suscité en 1978 un pèlerinage reconduit chaque année. Les habitants de Cadeilhan-Trachère vont à Labuerda en mai et ceux de Labuerda, San Vicente et Banastón viennent chez nous en août. De ces rencontres, des liens d’amitié sont nés. Au fil des ans, elles ont également rendu plus évident encore le plaisir et l’intérêt que nous avions à nous retrouver en d’autres circonstances et autour de projets nouveaux. C’est là tout le sens de ce projet de jumelage porteur d’espoirs dans un avenir où nos deux villages partageront des initiatives dans des domaines différents et complémentaires ; en tout cas nécessaires au développement de nos communes et à leur amitié.

La devoción a nuestro Santo común suscitó en 1978 la celebración de una peregrinación, que se viene repitiendo año tras año. Los habitantes de Cadeilhan-Trachère van a Labuerda en el mes de mayo, y los de Labuerda, San Vicente y Banastón vienen a nuestra localidad en agosto. De estos encuentros, han nacido estrechos lazos de amistad. Al cabo de los años, se ha hecho más evidente el interés y el placer que teníamos en encontrarnos en otras circunstancias y alrededor de nuevos proyectos. Ese es el sentido de este proyecto de hermanamiento, portador de esperanzas en un futuro en el que nuestras dos localidades compartirán iniciativas en campos diferentes y complementarios ; en todo caso necesarias para el desarrollo de nuestras poblaciones y de nuestra amistad.

Mais, je ne voudrais pas terminer cette intervention sans remercier l’ensemble des personnes qui ont travaillé, depuis plusieurs années, à la réussite de ce jumelage.

Pero yo no querría terminar esta intervención sin hacer un agradecimiento al conjunto de personas que han trabajado, desde hace años, para que hoy se haya culminado este hermanamiento.

Permettez-moi de saluer plus particulièrement l’enthousiasme et la détermination des membres des comités de jumelage, qui ont été les éléments moteurs du développement de nos échanges et notamment nos amis Emilio et Raymond.

Permítanme saludar particularmente el entusiasmo y la determinación de los miembros de los comités de hermanamiento, que han sido elementos motores del desarrollo de nuestros intercambios, y especialmente a nuestros amigos Emilio y Raymond.

Monsieur le Maire de Labuerda, nous allons dans quelques instants, signer le document officiel de la charte de jumelage. Cette signature n’est pas seulement un aboutissement ; c’est aussi, et je dirais même surtout, le point de départ d’une collaboration et d’échanges entre nos deux communes que je souhaite riches et fructueux.

Señor Alcalde de Labuerda, vamos, en breves instantes, a firmar el documento oficial de la carta de hermanamiento. Esta firma no es sólo un logro, es también, y yo diría sobre todo, el punto de partida de una colaboración y de unos intercambios entre nuestras dos localidades que yo deseo sean ricos y fructíferos.

Que ce jumelage entre nos deux communes, comme des milliers de jumelage à ce jour réalisés en Europe, apporte une pierre supplémentaire à l’édifice de la paix, cette paix qui n’est jamais gagnée, mais qui est vitale pour tous.

Que este hermanamiento entre nuestros dos pueblos, como los miles de hermanamientos que hasta ahora se han venido dando en Europa, aporte una piedra suplementaria al edificio de la paz, esta paz que no hemos logrado ganar, pero que tan vital es para todos.

Je vous remercie.

Muchas gracias.

Fiction / entrée du village par le hameau de Trachère - JPEG - 139.7 ko

RENCONTRES CULTURELLES

- 2006 : visite du musée d’Ancizan et repas à la Cidrerie,

2006_Cidrerie_MuseeA ncizan_jumelage

- 2006 : visite du musée de Bielsa et d’une fromagerie,

2006_MuseeBielsa_Fro magerie_jumelage

- 2007 : visite du Pic du Midi et repas à Campan (fête des Marioles) et arrêt au col mythique d’Aspin avec hommage aux vainqueurs du Tour de France.

2007_visite du Pic du Midi de Bigorre _ Fête des Mariolles à Campan (repas) - JPEG - 216.8 ko

- 2009 : visite d’Alquezar, construit dans un paysage tourmenté de gorges profondes où se pratique le Cañoning. Le village d’Aragon-Sud est construit au pied d’une ancienne forteresse arabe et présente un plan typiquement médiéval.

Rencontre culturelle à Alquezar _ 2009 (photo Emilio) - JPEG - 407.2 ko

RPouy


Documents joints

Bannière ou flamme "souvenir du jumelage"
Bannière ou flamme "souvenir du jumelage"
Labuerda & Cadeilhan-Trachère (présentation (...)
Labuerda & Cadeilhan-Trachère (présentation (...)

Portfolio

Ecusson en souvenir du jumelage (pour (...) Logo jumelage (infographie : Raymond Pouy)

Agenda

<<

2017

>>

<<

Août

>>

LuMaMeJeVeSaDi
31123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031123

Aujourd'hui

Météo

Saint-Lary-Soulan, France

Conditions météo à 11h00
par weather.com®

Nuages

15°C


Nuages
  • Vent : 3 km/h - N/D
  • Pression : 978 mbar tendance symbole
Prévisions >>

Prévisions du 22 septembre
par weather.com®

Pluie

Max. 17°C
Min. 7°C


Pluie
  • Vent : 6 km/h
  • Risque de precip. : %
<< Conditions  |  Prévisions >>

Prévisions du 23 septembre
par weather.com®

Soleil et nuages épars

Max. 22°C
Min. 7°C


Soleil et nuages épars
  • Vent : 6 km/h
  • Risque de precip. : 20%
<< Prévisions